À propos de Hispi

Quelques mots sur nous

Depuis l’été 2015, environ 400 volontaires ont aidé à enseigner l’allemand aux réfugiés. Au total, nous proposons 11 unités quotidiennes sur jusqu’à quatre niveaux, ainsi qu’une aide quotidienne pour les étudiants qui fréquentent les écoles. Notre offre s’étend à un large éventail de personnes, des migrants (principalement) analphabètes aux apprenants avancés (B1). Notre Hispi est coloré.

Chez Hispi, des personnes de cultures, de pays et de sociétés diverses se rencontrent pour pouvoir apprendre, se faire remarquer, se sentir bien et aider. Ici, chacun a le droit d’être lui-même et de grandir au-delà de ce qu’il était auparavant. En 2018, Hispi a rejoint SOPHIA::Akademie gGmbH. Cela garantit que nous, en tant qu’ancienne initiative citoyenne, pouvons recevoir des dons et des subventions.

J’ai appris mes langues étrangères en ayant des contacts avec des locuteurs natifs, et je voudrais partager une partie de cette expérience ici. La meilleure reconnaissance pour un volontaire est de voir et d’expérimenter les progrès réalisés, lorsque dans notre réunion hebdomadaire, les nouveaux citoyens de différents pays se parlent en allemand.

Friedhelm V.
Mon implication avec Hispi?
Les langues sont extrêmement importantes, et j’ai toujours aimé enseigner les langues. J’espère pouvoir aider au moins un peu les nouveaux arrivants à apprendre à connaître notre langue – et l’allemand n’est certainement pas une langue facile à acquérir.

Heiner H.
Enseigner à Hispi est – pour moi – lié au coeur. Chaque élève (et chaque enseignant) a son propre bagage et c’est une sensation agréable de voir que nous nous entraidons tous. Dans des moments comme ceux-ci, il est peut-être plus important que jamais de montrer son engagement.

Kristina S.
Il se passe toujours quelque chose à Hispi. Des gens très différents et des cultures différentes se rencontrent ici, travaillent et rient les uns avec les autres, apprennent à se connaître et à se défendre. Tout le monde peut être tel qu’il est. Tout comme il se doit.

Bastian W.
Commis commercial, occasionnellement enseignant à Hispi et artiste rock’n roll à temps libre.

Gerd G.
J’aime enseigner au Hispi, parce que je suis reconnaissant pour la vie que je peux vivre, et ainsi je peux redonner un peu à notre société. J’aime vraiment transmettre notre langue et notre culture.

Brigitte K.
En tant que journaliste politique de longue date (Rheinische Post), j’ai toujours travaillé près, avec et pour les gens. Depuis 2016, après chaque cours à Hispi, je me dis « Tu reviens toujours une nouvelle personne »! C’est la motivation et la gratitude des réfugiés.

Klaus H.
Chez Hispi, il y a beaucoup à apprendre et à rire. Pour tout le monde.

Annchen S.
Je viens au Hispi, car au début il était important pour moi d’aider les nombreux réfugiés de manière volontaire et sensée. Plus tard, je n’aimerais pas me passer de cette activité, car j’ai appris à connaître tant de personnes intéressantes et aimables et en même temps je suis récompensée par des remerciements, de la reconnaissance et des sourires. J’aime ça, tout simplement, et ça élargit aussi mon horizon!

Conny D.
J’aime les langues et j’aime aussi familiariser les autres avec elles. C’est pourquoi j’aime permettre aux réfugiés de se familiariser avec notre langue et enseigner l’allemand à Hispi.

Gudrun S.
J’aime beaucoup être à Hispi, car nous créons un lieu où tout le monde rencontre tout le monde avec respect, sans anxiété. Nous nous réunissons pour apprendre les uns des autres et pour poursuivre notre développement.

Karin J.
Être capable d’aider de manière très simple – c’est ce que j’aime dans notre Hispi.

Ulrike H.
Pour les réfugiés: pas d’intégration réussie sans connaître la langue. Et pour nous les aides: un «merci» après chaque leçon est une grande joie et me motive à continuer.

Karsten M.
J’enseigne à Hispi, car je voudrais aider les réfugiés à s’intégrer – ils ont souvent trouvé
leur chemin ici dans des circonstances cruciales. En règle générale, les Allemands peuvent mener une bonne vie. N’est-il pas juste – en le regardant à la manière chrétienne – de rendre quelque chose en retour?

Michael W.
Quand j’ai eu un certain nombre de problèmes dans ma vie, j’ai commencé à aider les autres – maintenant je me sens bien!

Ingelore S.
Chez Hispi «Wir schaffen das!» (Célèbre citation d’Angela Merkel en 2015 signifiant «Nous pouvons le faire!») devient «Fais-le!»… En équipe, avec des moyens créateurs et une technologie moderne, enseigner ici est vraiment amusant!

Jana P.

Récompenses

startsocial

Entre octobre 2017 et mars 2018, Hispi a été soutenu par startsocial.
Il s’agit d’un concours national visant à favoriser l’engagement social volontaire sous le patronage de la chancelière Angela Merkel. Avec le slogan «Aide aux aidants», startsocial attribue chaque année 100 bourses d’une durée de quatre mois et sept prix en espèces à des initiatives sociales exceptionnelles. À chaque tour, plus de 500 experts et managers apportent leur savoir-faire en tant que coachs volontaires et jurés. Le concours a été lancé en 2001 et est donc un pionnier en ce qui concerne le conseil des initiatives sociales en Allemagne.

Martinstaler [médaille commémorative] de Düsseldorf

Le 24 novembre 2016, Hispi a reçu le Martinstaler de la ville de Düsseldorf dans la catégorie «Nouvelles façons d’impliquer les citoyens dans le travail bénévole»

Ehrenamtspreis SPD Düsseldorf [prix des volontaires du Parti social-démocrate]

Le 11 juin 2017, Hispi a reçu le Ehrenamtspreis dans la catégorie «migration et intégration».

Chameau – Notre prix le plus important

C’est sans doute notre prix le plus important. Un de nos participants l’a créé lors de sa première expérience de travail. « Hispi – Team – Love » – tout simplement génial.